Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Djéhouty - Hiéroglyphes - Egypte

Stèle d'offrande - Ouhemmenou offre à boire au grand intendant Ia-Nékhenou

11 Janvier 2010 , Rédigé par Djéhouty Publié dans #Nouvel Empire

http://hieroglyphe.djehouty.free.fr/hieroglyphes/ouhemmenou/ouhemmenou_entier.jpg
Photographie : Djéhouty
L'échansson Ouhemmenou offre à boire au grand Intendant Iat attablé devant un repas.
vers 1550 av. J.-C. (fin 17ème - début 18ème dynastie)
calcaire peint
inv.  C90
Musée du Louvre

http://hieroglyphe.djehouty.free.fr/hieroglyphes/ouhemmenou/ouhemmenou_haut.jpg 

Translittération personnelle corrigée par Michel

http://hieroglyphe.djehouty.free.fr/hieroglyphes/ouhemmenou/translitteration_ouhemmenou_5.png
 
Traduction personnelle corrigée par Michel

Veuille le Roi faire en sorte que soit satisfait Oisris, le Maître de Busiris, le grand dieu, celui qui réside à Abydos.

Afin qu'il donne une offrande invocatoire de pain, bière, bovin, oiseaux,
toute chose bonne et pure dont vie un dieu.

ce que donne le ciel.
ce que crée la terre.
ce qu'apporte Hâpy en tant que ses offrandes.
Boire l'eau sur le tourbillon.

Pour le Ka du grand directeur de la maison (grand intendant) Ia-Nékhenou
C'est sa femme, celle qui fait vivre son nom
Tchouioutchouiou, à la vie renouvelée.


http://hieroglyphe.djehouty.free.fr/hieroglyphes/ouhemmenou/ouhemmenou_bas.jpg
http://hieroglyphe.djehouty.free.fr/hieroglyphes/ouhemmenou/translitteration_ouhemmenou_6.png
L'échanson Ouhemmenou

Un grand Merci à Michel pour ses corrections.

Remarques:


1 - ligne 5 - Normalement Htp ne s'écrit pas avec ce hiéroglyphe. Est-ce normal ?

2 - Tourbillon - Ce terme correspondrait à l'eau du nil, au sens ou les gens prélevaient l'eau du nil dans les tourbillons d'eau, afin que ce ne soit pas de l'eau stagnante.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eric DESRENTES 14/01/2010 20:48



Bonsoir Michel

Ok 

Dans le livre de Pierre Grandet, le verbe boire est écrit de cette façon : sw{r}j . J'ai compris pourquoi.

J'ai appris beaucoup de chose grâce à vos corrections 

Merci et bonne soirée

Eric


Michel 13/01/2010 23:21


Bonsoir,

pour "Hm.t=f", c'est moi qui ai oublié de l'introduire dans ma traduction, en effet, il s'agit de : c'est sa femme qui... (je voulais écrire d'une façon plus développée : c'est sa femme, celle qui
fait vivre son nom).

Pour swi : le s est suivi de wr et r puis i. Les verbes terminés en r ont souvent évolués en -r ainsi : swr a doné swi, mais si le r avait été supprimé de l'écriture, cela aurait complètement
destructuré l'ancienne écriture. Les scribes ont alors simplement ajouté un i à swr, mais l'ensemble se lit swi.

Pur wdpw, c'est bien le vase qui est devant Ouhemmenou, en fait un abréviation.


Eric 13/01/2010 21:52



Bonsoir Michel,

Au sujet de "boire" et "wdpw".

"wdpw" correspond au hiéroglyphe qui se trouve devant Ouhemmenou ou au vase que donne en offrande le personnage ?

C'est bien l'échanson Ouhemmenou ?

 Si c'est bien le cas, où est écrit "swi" ?

Merci

Bonne soirée

Très cordialement,

Eric 



Eric 13/01/2010 21:44


Un grand merci pour cette correction !

Je n'avais pas vu que c'étaient des participes à cause du "t" de l'accord du féminin qui m'a perturbé et que j'ai confondu avec un infinitif.
Pour ceux qui ont le livre de Pierre Grandet, voir page 456 et 457

Pour "wr", je pensais que c'était le déterminatif et qu'il n'était pas à traduire.

Pour "sanx", je ne savais pas.
Je n'avais pas non plus vu que  "sanx" est écrit en toute lettre !

Par contre, je ne comprend pas pourquoi on traduit "Hm.t=f " par "celle" et non par "sa femme" ?
Je n'ai pas retrouvé dans le livre de grammaire.

Encore merci pour cette correction qui m'a appris beaucoup de chose.

Très cordialement,

Eric


Michel 12/01/2010 23:15


J'oubliais :
- c'est swi, boire,
- le vase est pour wdpw, échanson.

Re-cordialement,
Michel.