Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Djéhouty - Hiéroglyphes - Egypte

Traduction - Hiéroglyphes - Un chant de harpiste

14 Décembre 2008 , Rédigé par Djéhouty Publié dans #Troisième Période Intermédiaire

Stèle, inv. N 3657, vitrine 5
Troisième Période Intermédiaire
Provenant de la région thébaine
Bois peint ; H 29, 5 ; L 22,4
Musée du Louvre


Photo Eric DESRENTES


Photo 
Djéhouty

Nous sommes ici en présence d'un texte en écriture rétrograde. C'est à dire que le lecture des hiéroglyphes se fait de la droite vers la gauche, mais l'ordre de lecture des colonnes est de la gauche vers la droite.

Translitération :


Colonne 1 :


Paroles dites par Rê-Horakhty, grand dieu, maître du ciel

Remarque:
- Horakhty : Horus de l'Horus, mot-à-mot Horus-celui-de-l'horizon.
- Le signe nfr a un renflement un peu plus important et surtout moins réparti sur la hampe. En épigraphie, il n'est pas toujours facile de les distinguer. nTr nfr est surtout réservé au roi, un dieu est plus volontiers nTr aA
Source :
Paheqamen

Colonne 2 :


Adoration de Rê lorsqu'il se lève


Colonne 3

par le chanteur d'Amon (seigneur) des trônes des Deux Terres

Remarque :
Le t superflu apparaît parfois dans des inscrïptions moyenne-égyptienne au Nouvel Empire et à la TPI. L'inscrïption est fautive avec des mots manquant.
Source : Paheqamen

Colonne 4

au coeur de Thèbes, Djedkhonsouioufânkh

Remarque :
La goutte entre le j et le ânkh est la goutte de sang, le sang se disant jwf, elle est utilisée pour jw=f.
Djedkhonsouioufânkh (Khonsou a dit : 'il est vivant' ")
Source : Paheqamen

Colonne 5

Juste de voix, juste de voix, auprès de Sokar-Osiris

Colonne 6

Qu'il donne des offrandes invocatoires de provisions

Remarque :

Htp(w) offrande est un collectif
Source : Paheqamen

Merci à Paheqamen pour les corrections apportées à cet article.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article