Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Djéhouty - Hiéroglyphes - Egypte

Ankhoudjès, greffier du palais, et sa femme tepemnéfret devant leur table d'offrandes

20 Décembre 2010 , Rédigé par Djéhouty Publié dans #Ancien Empire

P5290154Photographies : Djéhouty

5e dynastie, 2500-2350 av. J.-C.

Calcaire peint

inv. E25368, E 25369

Les détails de cette statue sont présentes dans l'album photos Louvre-Paris. Vous pourrez y lire les hiéroglyphes.

N'hésitez pas à proposer vos traductions. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eric 25/12/2010 19:57



Bonjour Aimé,


Je vous remercie. Je suis effectivement intéressé par cette référence.


Depuis mon commentaire sur votre blog, j'ai eu de nouvelles informations.


Il semble qu'effectivement, les égyptiens étaient friands d'onguent de toutes sortes et qu'ils s'en mettaient sur les cheveux. Comme nous pourrions le faire aujourd'hui avec les gels pour les
cheveux.


A savoir maintenant, si les égyptiens avaient des onguents en forme du cône sur la tête et surtout aussi gros, c'est une autre histoire !


Cette représentation des cônes d'onguent pourrait être purement symbolique. C'est à dire que l'on serait encore une fois devant une représentation aspective et non perspective.


Le cône entier pourrait être représenté sur la tête du personnage pour indiquer qu'il a de l'onguent sur la tête, comme si, de nos jour, nous représentions un personnage avec son tube de gel sur
la tête pour indiquer qu'il s'est mis du gel.


J'en profite pour vous souhaiter de joyeuses fêtes et une très bonne année.


A bientôt


Eric



Aimé jc 22/12/2010 19:53



Bonsoir Eric,


Je me permets de faire une suite et donc de répondre sur ce billet, concernant un commentaire que vous m'avez aimablement laissé sur mon site: juste en rappel " Ne voit-on pas
ces représentation des cônes uniquement dans les scènes funéraires ? Je me suis demandé si ce type de cônes n'était pas uniquement mis sur les défunts afin d'en cacher l'odeur ?
Histoire d'être présentable devant Osiris, si je puis dire ! C'est juste une idée. "


Aprés quelques recherches, j'ai enfin trouvé une référence se rapportant au sujet, et surtout me paraissant sérieuse!


Je n'ai pas la prétention de vous apprendre quelque chose, mais ma démarche est juste à titre informel, et afin de vous montrer ma grande satisfaction  quant à la lecture de votre
commentaire initial:


Source : Mme Nadine Cherpion " Le "cône d'onguent", gage de survie."


Si cela vous intéresse, je pourrais vous envoyer le dossier en pdf


Je vous souhaite une bonne soirée ...


Bien cordialement