Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Djéhouty - Hiéroglyphes - Egypte

Si tu es sage garde ta maison, aime ta femme sans mélange.

21 Juin 2009 , Rédigé par Djéhouty Publié dans #Citations

Si tu es sage garde ta maison, aime ta femme sans mélange.
Remplis son ventre, habille son dos, ce sont les soins à donner à son corps.
Caresse-la, comble ses désirs tout le temps de son existence.
Ne sois pas brutal, la douceur conduira mieux ta femme que la violence.
Son bien être et son bonheur, voilà ce à quoi aspire son coeur, et voilà ce qu'elle atttend de toi.
C'est ton amour qui la rend heureuse dans la maison, car si tu la repousse ce sera pour elle un abîme...

Ouvre-lui grands tes bras pour qu'elle s'y blotisse, appelle-la et montre-lui ton amour...


Papyrus Prisse (Ptahhotep : -2563 à - 2423 av. J.C.)


Sources : http://www.historel.net/femmegypt/femegypt02.htm

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric DESRENTES 23/06/2009 17:36

Bonjour Richard,Merci pour ces précisions. Je vais corriger. Je n'avais effectivement pas d'autres références que le site vers lequel j'ai fait un lien.J'aimerais bien pouvoir étudier ce Papyrus. Je vais essayer de trouver l'ouvrage de Pascal Vernus.MerciBonne soiréeEric

Richard LEJEUNE 23/06/2009 15:17

J'ai oublié d'ajouter qu'Emile Prisse d'Avesnes n'est évidemment pas un inconnu pour l'égyptologie puisqu'on lui doit d'avoir, entre autres, descellé et ramené de Karnak les fragments de la "Chambre des ancêtres" de Thoutmes III actuellement reconstituée dans la salle 12 bis du Département des Antiquité égyptiennes du Musée du louvre, juste avant de descendre dans la crypte d'Osiris. Ce qui n'est pas rien !  

Richard LEJEUNE 23/06/2009 14:58

Bonjour Eric, Désolé d'écrire ici que la source que tu as choisie, et apparemment pas vérifiée, n'est dans ce cas précis pas vraiment correcte : il n'existe pas de Papyrus Prissé (?), mais bien - tu me rétorqueras qu'il ne s'agit jamais que d'un malheureux accent ! -, du Papyrus Prisse, du nom de cet égyptologue français du XIXème siècle, Emile Prisse d'Avesnes (ou d'Avennes, selon certains auteurs, ) qui, selon Michel Dewachter (RdE 36, 1985 : 59-63) l'aurait acheté au Caire.L'intéressant de ce document de plus de 7 mètres de long réside dans le fait qu'y figurent à la fois l'Enseignement de Ptahotep, auquel tu fais ici allusion, mais aussi, le précédant, celui de Kagemni.Pour plus de renseignements et de détails sur les "Sagesses de l'Egypte pharaonique", puis-je me permettre de te conseiller de lire l'ouvrage éponyme de Pascal Vernus publié aux Editions de l'Imprimerie nationale, en 2001 ?Bien à toi,Richard