Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Djéhouty - Hiéroglyphes - Egypte

Coupe de la déesse Hathor Discussion - Traduction et discussion hiéroglyphes

4 Septembre 2009 , Rédigé par Djéhouty Publié dans #Nouvel Empire






Photographies : Djéhouty
18ème dynastie, 1550-1295 av. J.C.
Bronze
E3163 - Musée du Louvre

Les hiéroglyphes se lisent de la droite vers la gauche.


Eleusis à corrigé en commentaire, des erreurs que j'avais faites. J'ai volontairement laissé ma version initiale et celle corrigée afin que les lecteurs puissent se rendre compte des erreurs que l'on peut faire en fonction de la façon dont on lit les hiéroglyphes. Il est très facile de partir dans une direction éronnée .
La correction d'Eleusis, m'a amené à creuser d'avantage le problème et à proposer une autre translittération et traduction que j'ai mis en 3ème proposition.
Je remercie Eleusis pour sa correction.

1 - Voici ma proposition de translittération.

Traduction :
litt : Hathor Maîtresse de l'occident qui a fait Maîtresse de maison une bonne pensée à propos d'elle
Hathor, Maîtresse de l'occident. Qui a fait par une bonne pensée à l'attention de la Maîtresse de maison.

2 - Correction par Eleusis

Hathor, Maîtresse de l'occident. Fait par la Maîtresse de maison "Celle au beau visage".

3 - Autre proposition : accompli non-agentiel

Hathor, Maitresse de l'occident. A été fait pour la Maîtresse de maison "Celle au beau visage"


 Signe hiéoglyphique de la déesse Hathor

 : Qui signifie le château d'Horus et se prononce "Houthor" d'où le nom "Hathor"

 

La corbeille signifie : Maître (nb)
La demi-lune sous la corbeille est un petit pain qui est le signe de l'accord au féminin (t)
Maitresse se translittère :  : Nébète
En dessous se trouve le mot :  (imenette) qui signifie : Occident (Faulkner page 21)
La traduction est donc :  : La Maîtresse de l'occident

 

 

Ce hiéroglyphe représente un oeil qui semble être le participe perfectif du verbe "faire" que je translittère donc :  : irou : Qui a fait.

Sous l'oeil, il semble qu'il y ait le signe de la main (D40), mais raturé.

J'ai l'impression, si les rayures sont d'époque, que le scribe a dans un premier temps écrit le verbe "donner" au participe perfectif qui se translittère : rd(w).
Ce verbe s'écrit avec le hiéroglyphe de la bouche (D21) et en dessous le hiéroglyphe (D40).
Voir page 457 du livre de Pierre Grandet les deux verbes au participe perfectif.

Pour le transformer en verbe "faire", il lui a suffit de barrer la main et de dessiner une pupille dans la bouche ce qui a transformé le hiéroglyphe de la bouche en un oeil.

Correction par Eleusis.
Le signe sous l'oeil est le filet d'eau (n).

jr(w).n : Fait par

La correction d'Eleusis m'a amené à une autre réflexion.
Je pense que nous avons à faire à un accompli.
 - Soit un accompli non-agentiel (page 330) :
       jr(=w) n nb.t pr Nfr.t-Hr
        A été fait pour la Maîtresse de Maison Nefert-Her

- Soit un accompli agentiel (p 339)
       jr~n nb.t pr Nfr.t-Hr
       Fait par la Maîtresse de Maison Nefert-Her

Je pense que la Maîtresse de Maison n'étant pas à l'origine de la réalisation de l'oeuvre, on devrait traduire : A été fait pour la Maîtresse de Maison Nefert-Her

La lecture de la remarque page 342 est intéressante à ce sujet

Il y a une phrase page 463 qui se rapproche de celle que nous avons :
Il a été fait pour moi tout le mobilier funéraire...

 

  On reconnait la corbeille et le petit pain en dessous  qui signifie : Maîtresse

En dessous, le signe qui représente la maison :  : pèr

 : Nébète pèr : Maîtresse de maison

 

Le mot ci-contre se traduit : Bonne pensée.

A gauche de la vipère à corne, au-dessus du rouleau de papyrus, ce doit être le petit pain qui n'a pas été gravé totalement.

Ce mot peut être différencié du mot classique nfr (beau) par le fait qu'il a comme déterminatif le rouleau de papyrus qui détermine les choses abstraites.

Ce mot est présent dans le dictionnaire Faulkner à la page 131

Correction : Eleusis
Dans le cas présent, il faut traduire nfr.t (beau, accordé au féminin)

 

  C'est la préposition "sur" , "au dessus de" , "à propos de" , "à cause de" représentée par une tête de face dont on voit bien les oreilles sur le côté et avec un trait en dessous

La translittération est :  :

Correction Eleusis : Traduction visage

Remarque : Dans le cas présent, il ne faut effectivement pas considérer le hiéroglyphes en tant que signe phonétique, mais en tant qu'idéogramme.
C'est à dire qu'il ne faut pas prendre en compte la préposition comme je l'avais fait, mais le mot "visage".
Le trait en dessous est un indice pour dire qu'il faut considérer un hiéroglyphe comme idéogramme. Cependant, dans le cas de la préposition, il est aussi présent.
  La femme assise représente dans cette phrase, le pronom "elle"

Correction Eleusis : Déterminatif

J'avais considéré ce hiéroglyphes comme un phonogramme alors qu'il fallait le lire comme un déterminatif. C'est à dire que j'avais considé ce hiéroglyphe comme le pronom "elle", alors qu'il détermine le fait que le nom de "Nfr.t-Hr" est attribué à  une femme.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :