Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Djéhouty - Hiéroglyphes - Egypte

Table d'offrandes - Hiéroglyphes

29 Mai 2009 , Rédigé par Djéhouty Publié dans #Ancien Empire


Photo : Djéhouty
D70 : Table d'offrandes d'Ipi. 6ème dysnastie ?, 2350-2200 av. J-C. Calcaire :
Musée du Louvre


Table d'offrande sur laquelle est représenté le hiéroglyphe : (hétèpe)

Ce hiéroglyphe représente un pain déposé sur une natte. Il signifie "Paix", "Apaisement", "être satisfait".

Ce hiéroglyphe est présent dans les formules d'offrandes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Eric Desrentes 30/05/2009 11:55

Bonjour Richard,La traduction des formules d'offrandes et fonction de la période considérée. Elle évolue au cours du temps. C'est pour cette raison que la translittération et la traduction n'est pas la même.J'ai retiré l'article pour des raisons de droit d'auteur, malgré les références qui étaient toujours présentes.J'ai appris que je ne pouvais publier aucun article concernant mes prises de notes de cours, qui n'étaient pourtant que des extraits, mais qui malgré que ce soit des cours du soir à destination d'amateurs comme moi, pouvaient contenir des informations non encore publiées et donc confidentielles. J'ai donc retiré tous les articles à ce sujet.Je ne mettrais donc en ligne que mes propres essais de translittération et traductions.Bonne journéeEric 

Richard LEJEUNE 30/05/2009 09:35

Oui, et dans le cas de la formule d'offrandes, précisément, ce pain sur la natte (htp) est à considérer comme un idéogramme à part entière et signifie "offrande" : de sorte que "hetep di nisou", formule introductive traditionnelle signifie : "Offrande que donne le roi à ..." ou, de manière plus littéraire : "Veuille le roi accorder une offrande à ..."J'ai par parenthèses été quelque peu interpellé, désarçonné par la traduction que tu proposais dans un article sur les formules d'offrandes (qui d'ailleurs a bizarrement disparu) : "Veuille le roi être satisfait et donner ..."Est-elle le fruit de nouvelles recherches sémantiques ? Parce qu'elle ne correspond nullement ni à ce que j'ai appris jadis ni à ce que l'on rencontre actuellement  (notamment chez Christophe Barbotin)